Татьяна МАСС (tanya_mass) wrote,
Татьяна МАСС
tanya_mass

Информация с французского сайта: У НАТО нет денег выкупить Мистрали





У Франции, вероятно, нет другого выбора, как взять на себя ответственность и передать Mistrals России. Действительно, Альянс НАТО, который мог бы выкупить Mistrals, как обещали американцы, не сделает это .. как за неимением денег так и за отсутствием возможностей использования.


В 2014 году бюджет Альянса с трудом достигает 1,6 миллиарда долларов. "Всего бюджета не хватает на покупку Mistral и на компенсации, которые Франции придется платить россиянам" (между 3 и 10 млрд евро), заявил российским сми источник в НАТО. Кроме того, "НАТО не имеет структуры для использования этих лодок. Мы не знаем, что делать",-добавил он. Кроме того, суда полностью соответствуют российским стандартам и не могут быть использованы в военно-морском флоте западных стран.

Перевод мой - очень сокращенный




L'OTAN n'a pas les Moyens d'acheter les BPC Mistrals
La France n'aura probablement pas d'autre choix que d'assumer ses responsabilités et de transmettre les Mistrals à la Russie. En effet, l'OTAN, qui aurait pu racheter les Mistrals selon les américains ne le fera pas...faute d'argent et de capacité de les faire fonctionner.


En 2014 le budget de l'Alliance atteint péniblement 1.6 milliards de dollars. "La totalité du budget ne suffit pas à racheter les Mistral et à assumer les compensations que la France devra payer aux Russes" (entre 3 et 10 milliards d'euros), a précisé aux médias russes une source au sein de l'OTAN. Par ailleurs, "l'OTAN ne dispose pas directement de moyens militaires, ou très peu, et n'a pas de structure pour gérer ces bateaux. Nous ne saurions pas quoi en faire", a-t-il ajouté. Par ailleurs les navires sont entièrement aux normes russes et ne peuvent être utilisés en l'état par une marine occidentale.

Les pressions quotidiennes des Etats-Unis via ses relais officiels et officieux, mais aussi de plusieurs pays de l'Est très atlantistes n'auront donc servi à rien si ce n'est à perdre la France dans un festival de Valls-hésitation diversement commenté dans le monde et peu appréciable pour l'image du pays. Ironie du sort, la très russophobe Lettonie verra peut-être sa présidence tournante de l'UE inaugurée par ce qu'elle considére comme un véritable affront : la transmission du premier BPC Mistral aux russes.

La Lettonie se sent d'autant plus concernée que depuis des années ses gouvernements successifs ont fait de la très importante minorité russe des citoyens de seconde zone, en les persécutant et en entravant leur droit de bénéficier par exemple d'un enseignement dans leur langue. La persécution anti-russe a même servi de politique d'Etat, alors que dans le même temps la démoraphie et l'économie estoniennes s'effondraient.

LOUIS-BENOIT GREFFEhttp://www.politicvisio.com/n31-france/article-l-otan-n-a-pas-les-moyens-d-acheter-les-bpc-mistrals.html?id=11968&_ga=1.264140553.483261506.1413150364
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    Comments allowed for friends only

    Anonymous comments are disabled in this journal

    default userpic

    Your reply will be screened

    Your IP address will be recorded 

  • 0 comments